Le community management au service du référencement naturel

referencement-reseaux-sociaux-comunity-management

Il y a encore quelques années, l’optimisation du référencement naturel d’un site internet était assez basique, et de nombreuses entorses aux bonnes pratiques étaient possible (le black hat était maître en la matière). Mais le mastodonte qu’est Google a depuis mis les points sur les « i » pour mettre aux bancs des accusés les mauvais joueurs. Désormais vous n’y couperez plus : un bon SEO passe par du contenu de qualité, un site optimisé et des liens (backlinks) en provenance de site tout aussi respectable.

Mais qu’en est-il du community management et des réseaux sociaux dans l’amélioration du référencement d’un site ?

Les réseaux sociaux comme vecteur de link baiting

Oubliez les spam bot qui rédige plus vite que leur ombre sur des milliers de blogs tous plus fantomatique les uns que les autres. Désormais il vous faudra compter sur l’humain et sa soif de partage sur les réseaux sociaux. Entretenir une page Facebook pour son entreprise demande du temps et de la maîtrise pour engager sa communauté autour des thématiques propre à l’univers de sa marque. Cela passe par le type de posts publiés par la page, et notamment dans le cadre du partage d’un article, du contenu éditorial de celui-ci.

L’intérêt des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou encore LinkedIn pour le SEO, est de pouvoir faire connaitre rapidement un contenu. Le but est d’ensuite de le rendre viral pour que celui-ci vive de lui-même. Si le contenu est suffisamment pertinent et qu’il apporte une valeur ajoutée, il y a de grandes chances que ses partages viraux finissent par aboutir sur un ou plusieurs articles sur des blogs ou des sites d’informations. Et à la clé rien de mieux que des backlinks et totalement naturels !

 

Le réferencement des tweets sur Google

L’indexation des messages postés par les utilisateurs sur Twitter par Google n’a pas toujours été une chose acquise. En 2011 Google décide de ne plus les référencés, puis en mai de l’année dernière ils sont de nouveau disponibles. Cependant tous ne sont pas disponibles dans les pages de recherche, et il ne faut pas trop compter sur leur présence dans les SERP pour garantir le trafic d’un site internet.